Un peu d'histoire

Sur la Rive droite de la Maine, sur les Hauts de la Doutre, le quartier Saint-Lazare prend son origine au moyen-âge, autour des faubourgs Saint-Lazare et Gauvin.

Il tient son nom de la léproserie fondée au début du XIIème siècle à l’extrémité de l’actuelle rue Saint-Lazare, Place des Acacias dont une Chapelle abandonnée subsistait encore.

Le quartier a vraiment pris son essor au XIXème siècle avec la création d’une paroisse dédiée à Sainte Thérèse d’Avila et dont l’église paroissiale était alors située au Carmel de la rue Lionnaise.

Puis fut construite l’actuelle église Sainte-Thérèse, avec le percement de rues bien droites : Bichat, Boileau, Mantelon, Barra, Lefrancois...

Bien situé sur des axes de communication importants, le quartier a développé son artisanat et son commerce surtout place Lionnaise, actuelle place Bichon, et rue Saint-Lazare bordée d’auberges et de commerces de bouche.

Le quartier Saint-Lazare vécut une véritable renaissance au début des années 90, au prix de la destruction d’une partie du faubourg ancien qui fut remplacé par des immeubles neufs.

Les espaces anciennement dédiés aux activités artisanales furent détruits et reconstruits en lotissements et immeubles modernes.