Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Voici déjà quarante ans que la chapelle médiévale

de la léproserie (XIIè siècle) a été redécouverte

dans la rue Saint-Lazare, à l’occasion de la rénovation du quartier.

Agrandie au XVIIè siècle, elle avait été transformée

et louée en logements d'habitation à la révolution.!

L'association "Renaissance de la Chapelle Saint-Lazare"

l'a sauvée de la destruction programmée en 1991

et l'édifice fut finalement inscrit dans la liste supplémentaire

des Monuments Historiques.

 

 

Dessin-par-Ballain-1716.jpg

Dessin par Ballain -1716

Le seul document au monde que nous possédions

 

Lepreux-gravure-du-XIIIeme.jpg

Lépreux, gravure de XIIIè siècle

 

 

L’histoire, l’architecture, le patrimoine et l’environnement

de cette chapelle sont présentés dans l’excellent ouvrage :

Saint-Lazare : Histoire d'une Léproserie et d'un faubourg d'Angers
(XIIe - XVIIe siècle)

Par l'Association Régionale pour le Développement de l'Archéologie.

Ce très riche document réalisé sous la Direction de

François COMTE Archéologue de la Ville d'ANGERS

est disponible à l'Association des Habitants

du Quartier Saint Lazare

37 rue St Lazare à ANGERS, au prix de 10€00

 

 

Chapelle-St-Lazare-vue-de-l.jpg

 La chapelle telle qu'elle apparut après un piquetage

vue depuis la rue du Champ de Bataille

 
etoiles-et-quintefeuilles.jpg

Motifs peints sur une baie du mur nord : étoiles et quintefeuilles

 
Elements-de-charpente.jpg
Eléments de charpente
 

 

Le-chevet.jpg

Le chevet

 

En 2003, la municipalité s’est engagée à réhabiliter la chapelle pour permettre l’accueil de manifestations artistiques, de fêtes familiales et d’activités associatives.

Cependant, ces travaux n’ont pas été réalisés cette année là et le Maire d’Angers annonçait plusieurs fois leur report à des date indéterminée.

À l’appel de notre association et de l’association "Renaissance de la chapelle Saint-Lazare", des habitants du quartier et des angevins se mobilisaient à nouveau.

 

 

Samedi-11-fevrier-2006.jpg

Samedi 11 février 2006

 

Fin octobre 2007, de grands panneaux bleus apposés sur la palissade annonçaient l'imminence des travaux de fouilles et de rénovation.

Novembre 2007 : Enfin, les travaux commencent dans 

la Chapelle saint Lazare !

 

 

 

 

On peut lire sur ces panneaux :

Rénovation de la chapelle Saint Lazare

La Ville d'Angers engage les travaux.

Fouilles archéologiques : novembre- 2007 à avril 2008

Démarrage du chantier de rénovation à l'été 2008

Durée des travaux 15 mois

Montant de l'opération 1,5 millions d'euros

 

 

 

Ce projet de réhabilitation est conforme à celui qui avait été présenté au conseil municipal en janvier 2003.

Nous assistons alors à la métamorphose de la chapelle.

 

null

Le 1er décembre 2007, la chapelle Saint-Lazare dans son cocon

null

On est allé, de surprises...   en surprises !

Ce qui fut l'épicerie Tante Marie !

(vu de l'intérieur)

Et de très grands professionnels se sont exprimés.

 

Nous nourrissions l'espoir d'une inauguration

avant la fin de l'été 2009...

...et les délais sont finalement scrupuleusement respectés.

 

Et ce fut l'inauguration le 16 septembre 2009 par le Maire d'Angers et une centaine d'habitants du quartier.

 

Voir aussi sur le site de la Ville d'Angers :

Angers ville d'art et d'histoire,

"Laissez-vous conter la Chapelle Saint-Lazare" :

http://www.angers.fr/vie-pratique/culture/la-politique-culturelle/angers-ville-d-art-et-d-histoire/ressources/fiches-patrimoine/laissez-vous-conter-la-chapelle-saint-lazare-xiie-xviiie-siecles/index.html

Toutes les photos présentées dans cet article ont été choisies parmi plus de

300 autres réalisées pendant les travaux par Henri VINCENT, aujourd'hui

vice-président de notre association . 

Henri ne manquait pas un jour sans aller "cavaler" -

un peu clandestinement il faut dire - dans les gravas,  

(sous la bienveillante protection toutefois du Chef de chantier)...

Heureusement pour nous d'ailleurs car PERSONNE d'autre n'aura pris l'initiative 

de conserver la moindre image de  ce qui s'y fit !